Rester connecté avec nous !

Comment être certifié RGE ?

Réglementation

Comment être certifié RGE ?

Comment être certifié RGE ?

Pourquoi obtenir une certification RGE ?

Détenir sa certification RGE présente de nombreux avantages quand on est un artisan ou une entreprise du bâtiment. La certification RGE vous permet de réaliser des travaux de rénovation énergétique chez les particuliers comme par exemple des installations ou remplacements de chaudières à condensation, de pompes à chaleur, d’appareils bois, etc.
En détenant cette certification RGE, vos clients particuliers pourront bénéficier d’aides fiscales permettant de faire baisser le coût du chantier et donc de mieux vous placer commercialement. Par exemple, le crédit d’impôt transition énergétique, le prêt à taux zéro ou encore certaines aides des collectivités locales. En détenant la certification RGE vous pourrez alors opérer sur un marché dynamique et porteur.
Aujourd’hui, ce sont plus de 60 000 artisans ou entreprises du bâtiment qui sont déjà RGE. Alors, pourquoi pas vous ?

Comment obtenir sa certification RGE ?

Etre certifié RGE se fait en deux étapes :
– Passer une formation certifiée (FEEBat ou Qualit’ENR)
– Monter son dossier de qualification auprès de l’organisme (Qualibat et/ou Qualit’ENR)

La formation FEEBat

La formation FEEBat aborde des sujets à la fois règlementaires et techniques sur l’ensemble des métiers du bâtiment, de l’enveloppe au système de production de chaleur. Cette formation se déroule sur trois jours pour un coût total de 660 € H.T. mais est intégralement remboursable.

Les formations Qualit’ENR

Les formations Qualit’ENR sont spécifiques aux systèmes de production de chaleur ou d’eau chaude sanitaire utilisant des énergies renouvelables. On y trouve des formations spécifiques au chauffe-eau thermodynamique, aux pompe à chaleurs (Air/Eau et géothermique), aux appareils bois (inserts, poêles, chaudières bois), aux chauffe-eau solaire individuel et collectif, etc. Ces formations spécifiques se déroulent sur des durées allant de 3 à 5 jours et ont un coût pouvant aller jusqu’à 1 500 € H.T partiellement remboursable. Attention, ces formations requièrent un niveau technique confirmé.
Pour connaître le montant pris en charge pour chaque formation, renseignez-vous auprès de l’organisme de formation choisi ou auprès de votre OPCA (organisme paritaire de collecte agréé).

Monter un dossier de certification RGE

Une fois que vous avez fait vos choix en termes de formations, il vous faut monter un dossier de qualification auprès de l’organisme retenu (Qualibat ou Qualit’ENR).
Ce dossier se compose :
– des exigences administratives et juridiques (ex : KBIS, immatriculation Insee, etc.)
– d’un descriptif de vos moyens humains et matériels (ex : liste du personnel, certificats de travail, liste du matériel, etc.)
– des exigences financières (ex : les deux derniers exercices complets en global et dans l’activité, la déclaration annuelles des salaires de l’année précédente)
– des chantiers de références.
En tout, ce sont plus de 20 pièces administratives qui sont demandées lors de la constitution de ce dossier. Et en ce sens, c’est une étape difficile qui peut être très chronophage.
La certification RGE est une étape essentielle pour préserver et développer son activité. Cedeo le sait et vous accompagne depuis 3 ans maintenant dans vos démarches en vous proposant des solutions, à la fois en termes de formations (FEEBat et Qualit’ENR) que de montage du dossier de qualification.
Rendez-vous sur cedeo.fr pour plus d’informations.

Simon

Diplômé d’un Master d’Economie en Développement Durable à Paris 1 – Panthéon Sorbonne, j’ai toujours été passionné par les questions liées à l’énergie.
Après une expérience dans le service Efficacité Energétique de Point. P en 2014, j’ai intégré CEDEO en 2015 et je vous accompagne aujourd’hui dans la compréhension et la mise en place de toutes les questions liées à l’efficacité énergétique.

Derniers articles de Réglementation

Haut